Propriétés physiques

Isolation thermique

Le béton architectonique isolé limite les pertes de chaleur en hiver et la nuit, et génère en été un climat agréable et frais. Le béton a en effet un coefficient de chaleur élevé et produit de ce fait un effet retardateur important en terme de conductibilité thermique. L'isolation empêche aussi la formation de condensation ou de moisissure. Un procédé de construction reposant sur des éléments sandwich en béton isolé et des peaux intérieures épaisses offre par rapport à un ouvrage léger comportant une façade isolée et des peaux intérieures légères le grand avantage d'une température intérieure stable.

Isolation acoustique

L'isolation acoustique est de plus en plus importante de nos jours. Il est dès lors logique que les exigences en la matière soient de plus en plus élevées. Une bonne isolation acoustique est en effet essentielle pour la santé et le béton est un excellent isolant contre tous types de bruits gênants.

 

Etanchéité à l'eau et à l'air

Le jointoiement permet d'obtenir une étanchéité totale à l'eau et à l'air. Deux types de jointoiement sont possibles: un joint fermé (très souvent utilisé) et un joint ouvert ou multicellulaire. Dans les deux cas, la méthode de travail est des plus soignées. La surface du béton doit être plane et propre avant d'y placer le matériau de jointoiement, et être exempt de toute huile de coffrage. La matière de remplissage se compose de PU, PS, PVC ou de caoutchouc synthétique. On n'utilise en aucun cas de produit contenant du bitume. L'ouverture de joint devra avoir une largeur de 8 à 30 mm. La profondeur du jointoiement peut être contrôlée grâce au fond de joint. En moyenne, une largeur de joint de 15 mm et une profondeur de 8 mm est retenue pour des mastics de jointoiement élastiques.